تعبير بالفرنسية عن البقرة





تعبير بالفرنسية عن البقرة
بحث عن البقرة
اين تعيش البقرة بالفرنسية
la vache animal
la vache est un animal domestique
تعبير باللغة الفرنسية عن
تعبير قصير عن حيوان بالفرنسية
تعبير عن حيوان بالفرنسية
بحث عن باللغة الفرنسية


Vache est, un ruminant appartenant à la famille des bovidés, généralement porteur de cornes sur le front. Les individus mâles sont appelés taureaux et les jeunes, veaux1. Une génisse ou vachette, appelée aussi taure au Québec, est une vache qui n'a pas vêlé. Le mot vache vient du latin vacca de même sens2
La vache est l'un des animal les plus utilisés par l'homme et ce depuis très longtemps.

Elle est surtout exploitée pour le lait qu'elle donne mais également pour sa viande. Elle fut énormément utilisée pour le travail de la terre également (charrues,...) et le transport de charettes qu'elles tiraient grace à leur force extraordinaire.

Les vaches ont la particularité d'avoir 4 estomacs. C'est un ruminant, elle arrache l'herbe qu'elle avale directement sans la macher. Ensuite elle régurgite et mastique.

Le male de la vache est le taureau, le petit de la vache est le veau (la génisse pour la femelle et le taurillon pour le male).

Une autre particularité est qu'elles ont deux cornes sur la tête et des sabots.
Description
La vache est la femelle d’un mammifère domestique ruminant, généralement porteur de cornes sur le front, appartenant à l’espèce Bos taurus de la famille des bovidés. C’est la femelle du taureau. Une génisse est une vache qui n’a pas vêlé.
Le poids moyen d’une vache adulte varie en fonction de la race de 500 à 900 kg.
Le mot vache vient du latin vacca de même sens
Elevage
La vache est élevée soit pour son lait (races laitières), soit pour la production de viande (races à viande ou « allaitantes »), soit pour les deux (races mixtes). Alors que les taureaux sont destinés à la boucherie, les vaches sont le plus souvent destinées à assurer le renouvellement du troupeau ou la production de lait.
Comme tous les mammifères, une vache ne peut donner du lait qu’a partir du moment où elle a mis bas. Avant d’avoir eu son premier veau, la jeune femelle est appelée génisse.
Les vaches laitières en fin de vie sont normalement mises à l’engraissement et envoyées à l’abattoir (vaches de réforme). Elles fournissent en France l’essentiel de ce qui est commercialisé sous la dénomination « viande de bœuf ». La France compte aujourd’hui plus de 20 millions de vaches.
Morphologie
La taille et le poids de la vache varient en fonction des races, de 1 m à 1,40 m de hauteur au garrot, et de 250 à 800 kg. Elle porte des cornes creuses, de part et d’autre du chignon. Le front, bombé, se poursuit par le chanfrein, qui va de la ligne des yeux jusqu’au mufle. La mamelle forme un pis, outre de lait située sous le ventre et en arrière. Elle est constituée par quatre glandes mammaires enfermées dans une même poche protectrice. Les trayons en forme de doigts de gant qui permettent au veau de téter mesurent de 5 à 10 cm de long et 2 à 3 cm de diamètre.
La vache est un animal d’une grande sensibilité. Elle possède une bonne faculté d’attention et une mémoire développée, remarquable notamment dans les cas de transhumance. Elle s’exprime par son beuglement ou mugissement, dont les nombreuses variations peuvent dire la souffrance, la faim, la soif, l’appel d’un veau ou d’une congénère. Dans le troupeau s’établissent des relations d’affinité et des phénomènes de dominance. La « vache-maîtresse » s’impose en donnant des coups aux autres. La domination s’exprime par divers signes tels des mouvements de tête. L’agressivité, qui reste faible, est recherchée notamment chez les vaches espagnoles, pour la course landaise. La vache passe le plus clair de ses journées à ruminer : cette activité l’occupe de huit à douze heures par jour.
Reproduction
Comme pour toutes les femelles des mammifères, les fonctions de reproduction de la vache sont caractérisées par un cycle. Il dure en moyenne une vingtaine de jours pour cette espèce. Au début de celui-ci, l’appareil génital libère un ovule qui ne peut être fécondé qu’à un moment précis du cycle, peu après ce que l’on appelle souvent la “période des chaleurs”. Si l’ovule est fécondé, le cycle est interrompu et la vache donnera 9 mois plus tard naissance à un veau. Si l’ovule n’est pas fécondé, il est éliminé du corps de la vache et le cycle recommence.
Vers l’âge de 18 mois, la génisse peut être mise en présence du taureau. Un ou deux taureaux suffisent à la reproduction du troupeau. Cependant, depuis les années ‘60, les éleveurs recourent de plus en plus à l’insémination artificielle. Et aujourd’hui, de nombreux taureaux sélectionnés pour leur qualité de reproduction sont élevés dans des centres spécialisés (Ciney, Mons).
Une fois récoltée, la semence du taureau (sperme) est diluée et placée dans des paillettes. Celles-ci sont ensuite congelées à une température très basse (environ – 200°C). Elles peuvent être conservées durant plusieurs années.
Au moment où elle peut être fécondée, la vache reçoit la semence du taureau sélectionné par l’éleveur. L’insémination est réalisée sans douleur, à l’aide d’un tube d’insémination qui dépose le sperme contenu dans la paillette à l’entrée de l’utérus. Grâce à cette technique, un seul taureau peut avoir plus de 100.000 descendants à des kilomètres de distance…

Classe : Mammifères

Ordre : Les herbivores

Famille : Les bovidés

Genre : Bos

Habitat : Pâtures

Régime Alim. : Herbivore

Alimentation : Herbes

Reproduction : Placentaire

Poids : 600 à 800 kg

Taille : 1m20 à 1m50

Longevité : 20 ans en moyenne

Vitesse : 25km/h