موضوع بالفرنسية عن العنف في الملاعب





 


اسباب عواقب ظاهرة العنف في الملاعب كرة القدم والرياضية بالفرنسية
موضوع بالفرنسية عن العنف في الملاعب
بحث تعبير عن العنف


Les violences des foules sportives qui se donnent à voir dans, à proximité ou même parfois loin des stades, communément dénommées hooliganisme, concernent essentiellement les publics juvéniles. A contrario des idées reçues ces violences ne répondent pas à la logique du déterminisme social. Elles prennent source à la « période de latence psychosociale », les jeunes hooligans n’ayant encore ni intégrés, ni rejoints les rôles et les statuts d’adultes empreints de retenue et s’inscrivent dans une logique de concurrence intergroupes et de construction identitaire. Un des facteurs principaux de l’émergence de ces violences juvéniles est le contexte d’anomie sociale dans lequel s’exerce l’activité de ces supporters.


Les principales causes


Cinq principales causes du hooliganisme sont :

• La consommation exagérée d'alcool serait la cause du hooliganisme car cela provoquerait un excès de colère. Cependant les supporters qui boivent ne se battent pas forcément, et certains leaders de groupes « extrêmes » disent ne jamais boire afin d'être efficaces dans le commandement de leur groupe.

• Une connexion indirecte se retrouverait entre la capacité à « tenir la bière » et la
capacité à combattre : les deux attributs du « vrai mec », note E. DUNNING. Pour les hooligans, ces deux attribues sont les caractéristiques du «vrai homme».

• Pour certains milieux politiques, le chômage serait producteur du hooliganisme.
L'environnement socio-économique varie selon les clubs. Le chômage encourage le hooliganisme puisque la personne va chercher a faire de nouvelles activités , se tournant parfois vers le hooliganisme.

• Une autre explication, également relayée par certaines tendances politiques, met en
avant l'abondance et la société d'abondance.

•Or, les statistiques démontrent que les hooligans recrutent dans les différents niveaux de la hiérarchie des classes sociales, même si « les rangs des travailleurs moyennement et non qualifiés » sont les plus fournis.

De plus, certaines raisons motivent le mouvent hooliganisme tel que le surpeuplement des stades :
• L’influence de l’alcool et des drogues.
• La faiblesse ou la partialité de l’arbitrage
• La faible performance dans des matchs critiques.
• Les tensions sociales et politiques.
• Les capacités d’accueil des stades
• Les conflits entre les différents quartiers et parties.
• Les erreurs fréquentes des arbitres, de façon intentionnelle ou non intentionnelle.
• L’attaque d’un joueur contre un adversaire.
• Le manque d’infrastructures de base dans les stades (toilettes, eau potable, etc.).

 

Conséquences économiques pour le football

 

Le Hooliganisme a des conséquences économiques pour le football car tout d'abbord ,  il y a beaucoup plus d'unités de sécurité publique et des forces mobiles a payer afin de renforcer les capacités d’intervention des forces de police dans la lutte contre le hooliganisme et notamment pour prévenir les incidents, des sections d’intervention rapide en tenue sportive, constituées de policiers volontaires, spécialement formés et réunis spécifiquement pour intervenir dans les stades, sont mises en place pour les matchs à risques.

Pendant les incidents il y a souvent des dégradations matérielles qui coute donc trés chère a l'état comme les voitures brulées ou bien les vitres de magasins cassées .

B. Conséquences sociales

Du point de vue de la sociologie un hooligan n'est pas forcément un supporter issus de milieux défavorisés. Certains sociologues français disent que les hooligans ne sont pas obligatoirement, comme l'image populaire nous le renvoie ou comme certains chercheurs voudraient nous le faire croire, des jeunes gens en mal d'être et de devenir qui viennent dans le stade chercher une reconnaissance sociale au moyen parfois de la violence. Ils viennent au stade comme d'autres font du sport et s'ils participent parfois et pour certains à des actes violents, c'est que la violence est une partie, minime certes, mais une partie néanmoins du supportérisme ainsi qu'un élément fédérateur et fondateur de la culture de chacun des groupes de supporters . L'appartenance à un camp et la participation à un match à risques peuvent motiver les supporters qui aiment la violence. Le comportement des hooligans semble correspondre à une recherche de prestige ou bien le fait de se sentir supérieur aux autres c'est à dire  la capacité de se battre, la solidarité du groupe, la loyauté ainsi que la défense agressive sont autant d'éléments d'une identité masculine gratifiante . Cela leur permet donc d'avoir l'occasion de mettre leur virilité à l'épreuve. Nous pouvons aussi constater un nombre important de victimes , de bléssés et de morts .

C. La lutte contre le Hooliganisme

 

Au fil des ans, la force a été de reconnaître que la police ne peut et ne doit s'attaquer au hooliganisme toute seule et qu'une démarche intégrée est nécessaire, associant toutes les parties concernées. Dans la pratique, les mesures sont en général axées sur les manifestations du hooliganisme, en partie parce que la rivalité entre supporters est un facteur sur lequel on a peu de prise. Les modifications apportées à l'infrastructure des stades , des grillages, caméras , des stades ne comptant que des places assises ont facilité la surveillance et la séparation des supporters, de même que l'organisation de la billetterie. Toutefois, une approche exclusivement axée sur les mesures de sécurité pourrait nuire au climat de convivialité.Des stadiers bien formés peuvent contribuer largement à l'hospitalité, et permettre un signalement rapide des troubles éventuels dans l'enceinte des stades. Le comportement des joueurs, des entraîneurs et des officiels des clubs a aussi une influence sur le comportement des supporters; et les associations de supporters jouent également un rôle important.