تعبير عن مهنة الطيار بالفرنسية

تعبير عن مهنة الطيار بالفرنسية

Pilote d'avion


Le pilote de ligne assure le transport de voyageurs pour des compagnies aériennes régulières, charter, low cost. Le pilote professionnel exerce des activités de pilotage limitées en fonction de ses qualifications (fret, missions humanitaires, épandage, lutte contre les incendies...).
Description métier
Le pilote de ligne (commandant de bord ou copilote) prépare et programme très soigneusement son vol car les impératifs de sécurité sont évidemment maximum pour le transport voyageurs.
Avant le vol, il établit le plan de vol en fonction de la météo, du trajet et de ses spécificités, il détermine la quantité de carburant, il vérifie avec le copilote les instruments de navigation et entre les données dans l'ordinateur du vol.
Durant le vol, il surveille l'ensemble des paramètres, dialogue avec les tours de contrôle, veille à la consommation de carburant et doit faire face aux imprévus. Compte tenu que toutes les communications sont en anglais, le pilote de lilgne est forcément bilingue.
Pilote de ligne est métier prestigieux mais difficile qui exige une résistance physique et nerveuse à toute épreuve : nuits blanches, décalages horaires, pression liée à la sécurité des passagers.
Le pilote de ligne passe des visites médicales et des tests d'aptitudes professionnels régulièrement pour s'assurer de sa bonne santé et de sa réactivité face notamment à des situations d'urgence.
Avant d’accéder au titre de commandant de bord (CDB), responsable de tout l'équipage, le pilote de ligne doit accumuler de l’expérience pendant des années en tant que copilote (OPL). Formation à l'Enac.
Le pilote professionnel exerce dans plusieurs secteurs  tels que le transport de fret, les missions humanitaires, le secours, le tractage de banderoles publicitaires, les photographies aériennes, les opérations agricoles, le largage de parachutistes, l’instruction dans les aéroclubs.
Mission du métier : Pilote de ligne
Le travail du pilote ne commence pas au moment du décollage, mais bien plus tôt. Avant le voyage, il doit :
préparer le plan de vol : avec le copilote, il revoit le trajet à effectuer en tenant compte des conditions météorologiques, du poids de l'appareil et de la distance à parcourir.
calculer la quantité de carburant nécessaire au voyage.
préparer les instruments de navigation et entrer les données dans l'ordinateur de bord.
Pendant le vol :
il reste en permanence en contact avec la tour de contrôle .
surveille le tableau de bord.
assure la sécurité des passagers. le pilote a des notions de secourisme.
Il représente l'autorité civile et administrative à bord, quel que soit le problème.
Le pilote de ligne effectue 70 heures de vol par mois.
Par ailleurs, il continue à se former tout au long de sa carrière, en raison des évolutions technologiques constantes dans l'aviation.
 Formation de pilote de ligne au centre école de Saint-Yan. 85% des pilotes formés ici rejoignent la Compagnie Air France (Photo Le Parisien)
TEST

Etes-vous fait pour devenir Pilote de ligne ?

Synonymes du Métier
       Commandant de bord, pilote d'avion
Devenir Pilote de ligne : Qualités requises
La maîtrise de l'anglais est indispensable . En revanche, contrairement à ce que beaucoup pensent, on peut très bien être pilote de ligne sans avoir une vue parfaite : un examen oculaire est effectué lors du test d'entrée, mais rien n'empêche de porter des lentilles ou des lunettes.
Le pilote de ligne doit faire preuve de sang-froid afin de réagir efficacement en cas de danger. Il doit aussi être capable d'assumer les lourdes responsabilités qui reposent sur ses épaules : il a en effet autorité en matière de gestion technique du vol. Même si les accidents sont rares, les aléas lors d'un vol sont nombreux : brouillard, espace aérien encombré, piste verglacée... Le pilote de ligne n'a pas droit à la faille, aussi il doit être en excellente forme physique, avoir un bon équilibre nerveux . Il est donc astreint à des contrôles médicaux réguliers. En cas de faiblesse, on peut lui retirer sa licence. Par ailleurs, le travail de pilote peut être éprouvant physiquement, en raison des longs vols, des horaires décalés, qui obligent à voyager de nuit, et du décalage horaire. Enfin, piloter un avion est un travail d'équipe : il faut avoir un bon sens relationnel. C'est une profession exigeante physiquement, humainement et intellectuellement.